Le Viêt Nam

Le pays des Viêt du sud

La Grande Histoire du Viêt Nam

L’Histoire Prédynastique et L’origine des Vietnamiens.

Le Vietnam, situé sur la côte orientale de l’Asie du Sud Est, a connu une histoire longue et mouvementée. Le peuple Vietnamien représente une fusion de langues, de races, de cultures qui n’est pas encore déterminée de nos jours. La langue Vietnamienne fourni, malgré tout, des indices sur le mélange culturel du peuple Vietnamien.

La région, connue maintenant sous le nom de « Vietnam », est occupée depuis l’époque néolithique, certains sites de la région de Thanh Hôa remontent à près de 500 000 ans. L’occupation permanente de grottes est constatée depuis -6000 ans AEC, certaines grottes sont connues pour avoir abritées de nombreuses générations de familles. Avec l’essor de cultures matérielles plus avancées, le nord du Vietnam, formé de montagnes, de forêts et de rivières, connait une forte augmentation de population entre -5000 et -3000 ans AEC.

Les plus anciens textes historiques, écris par un Vietnamien, datent du 14ème siècle. Ils s’étalent de -300 AEC au 13ème siècle, à la chute de la dynastie Lý. L’histoire du pays est pourtant beaucoup plus ancienne et ses origines se confondent avec les légendes.

Carte du Van Lang
Le Van Lang, L'origine du Vietnam

La période légendaire et semi-mythique

Naissance d'une Nation

Il était une fois une province sans loi ni police. Un Prince d’une province voisine décida de la soumettre, il s’en fit aimer et se proclama roi. Quittant son premier nom (Lộc Tục ou encore Hùng Vương), il se fit appeler Kinh Dương et son épouse Thân-Laô (Long Nu ou Long Mẫu Thần Long, fille de Thân Long, le Roi Dragon du Royaume des Eaux) et il ajouta au sien le titre de Vương, qui signifie « Roi ». Il eut d’elle un fils, Lac Long Quan.

La dynastie Hồng Bàng est également appelée la dynastie Lạc.

Connue comme la première dynastie à régner sur le Viêt Nam, alors connu sous le nom de Văn Lang, elle régna pendant près de 2000 ans jusqu’au IIIème siècle avant l’ère commune (AEC).

La période Hồng Bàng (vietnamien : thời kỳ Hồng Bàng) s’étendrait ainsi depuis le début du règne de Kinh Dương Vương (Hùng Vương) avec la fondation du royaume de  Xích Quỷ vers -2879 AEC qui devient l’état du Văn Lang à la 3ème dynastie Hùng vers -2524 AEC jusqu’à la conquête de l’état par An Dương Vương en -258 AEC

Kinh Duong Vuong
Kinh Duong Vuong, fondateur de la nation Viêt

Un peu de généalogie

A sa naissance, il porte le nom de Lộc Tục, fils de Đế Minh, l’empereur Minh (mythologie sino-vietnamienne) arrière-arrière-petit-fils de Shennong (Thần Nông en Vietnamien) et de Vụ Tiên Nữ (la déesse Vu), il épouse Shenlong (Long Mẫu Thần Long (Déesse Mère Divine des Dragons)), qui était la fille de Thân Long, Động Đình Quân (Seigneur de Dongting) le roi dragon du royaume des eaux.

Lộc Tục était le second fils de Đế Minh, d’une précédente union était né un premier fils, Đế Nghi. Đế Minh trouva  Lộc Tục si vertueux et rempli de qualité qu’il voulut en faire son successeur à l’empire,  Lộc Tục refusant d’empiéter sur les droits de son frère ainé, Đế Minh décida de donner les Royaumes du nord à gouverner à Đế Nghi, et le royaume du midi à Lộc Tục.
Kinh Duong Vuong
Lộc Tục prend le nom de Kinh Dương et fonde le royaume de Xích Quỷ (Tigre rouge) pour lequel il se nomme roi en se faisant appeler Kinh Dương Vương.

Kinh Dương Vương est considéré comme le premier roi du peuple vietnamien. Né en -2919 AEC et décédé en -2792 AEC, il aurait vécu 127 ans et régné pendant 87 ans.

Il est le père de Lạc Long Quân

Lạc Long Quân porte d’abord le nom de Lạc Long qui signifie renard dragon mais aussi le nom de Sùng Lãm, Roi Dragon de Lac. Fils de Kinh Dương Vương descendant direct de  Shennong et de Long Mẫu Thần Long Déesse divine des Dragons et fille du dragon des Eaux.Il deviendra Lạc Long Quân en accédant au trône à la mort de son père.

Lạc Long Quân serait né en -2825 AEC et serait décédé en -2525 AEC, il aurait vécu presque 300 ans et régné de -2793 AEC à -2524 AEC. Il épousera Âu Co, une fée des montagnes. Elle est aussi la fille de Đế Lai (la 6ème flamme empereur) qui est le fils de Đế Nghi, le frère de Kinh Dương Vương.
Lac Long Quan
Les légendes se disputent l’histoire de la rencontre entre Lạc Long Quân et Âu Co, mais toutes mentionnent que Âu Co aurait accouché d’un sac contenant 100 œufs qui donnèrent 100 fils (ou 100 descendants, filles et garçons).

De leur nature opposée,  Lạc Long Quân, fils des Eaux et Âu Co, fille de la Terre, durent se séparés gardant chacun 50 fils. Les fils de Âu Co étant les ancêtres des peuples des montagnes, et les fils de Lạc Long Quân les ancêtres du peuple Viêt.

Le temple de Kinh Dương Vương
Le temple est situé au village d'A Lu dans la province de Bac Ninh, à une trentaine de kilomètres d'Hanoï. Gravement détruit par les Français entre 1949 et 1952, il a été entièrement restauré par les habitants en 1971.
Click Here
Le temple de Kinh Dương Vương
Ancien village sur la rive sud de la rivière Duong, il compte 99 étangs et 99 dunes. Il serait selon les légendes, le lieu de rencontre de 4 animaux mythiques, la Dragon, la Licorne, la Tortue et le Phoenix.
Click Here
L'entrée du tombeau de Kinh Dương Vương
Situé sur une colline au bord de la rivière Duong, le temple est entouré d'arbres centenaires, A Lu est le seul village à avoir un temple dédié à Kinh Dương Vương et un à Lạc Long Quân et Âu Cơ, les fondateurs ancestraux du Vietnam et de la première dynastie des rois Hung.
Click Here
Le tombeau de Kinh Dương Vương
Le tombeau de Kinh Dương Vương conserve des patrimoines culturels matériels et immatériels, tels que décrets, stèles de pierre ou sentence. Le reliquaire conserve entre autres 15 décrets d'attribution de titres royaux pour les rois Gia Long, Minh Menh, Tu Duc et Khai Dinh.
Click Here
Fête du temple de Kinh Dương Vương
La fête du temple à lieu du 16 au 18 du premier mois lunaire afin de rendre hommage au premier roi de la nation. En 1993, le site a été inscrit sur la liste des vestiges culturels et historiques nationaux
Click Here
Previous
Next

Hùng est le fils ainé de  Lạc Long Quân et de Âu Co. Il succèdera à son père sous le nom de Hùng Vương. Il sera le fondateur de la dynastie Hồng Bàng, également connue sous le nom de dynastie Lạc. C’est aussi lui qui rebaptisera le Xích Quỷ en Văn Lang.

Le Văn Lang est donc considéré comme la première nation du peuple Vietnamien, elle est apparue à l’âge de bronze et est située principalement sur le delta du fleuve rouge. Le Văn Lang est dirigé par la dynastie Hồng Bàng et son premier roi fut Hùng Vương(le roi brave). 17 rois portant ce nom lui succédèrent, ils sont l’objet de nombreuses légendes. La dynastie fut renversée en -258 AEC par le chef militaire Thục Phán, le roi An Dương Vương. Après avoir conquis le Văn Lang, Thục Phán a uni les tribus Lạc Việt avec celles des Âu Việt pour former le nouveau royaume d’Âu Lạc, établissant sa capitale et construisant sa citadelle à Cổ Loa.

LẠC LONG QUÂN: LA LÉGENDE DU SEIGNEUR DRAGON DU VIETNAM

Fils d’un Dieu de la Montagne et d’une déesse Dragon des Eaux, Lạc Long Quân a hérité de pouvoirs magiques et d’un corps de dragon. Au début de son règne de nombreux troubles existaient entre les habitants du nord, des montagnes, et ceux du sud, de la mer. Il a passé les premières années de son règne à pacifier ces peuples et les faire cohabiter.

Les histoires de ses succès devinrent des mythes et des légendes. Grâce à ses pouvoirs et son intelligence, il put vaincre trois des monstres les plus horribles de son époque.

Le poisson monstre

Le premier a été Ngư Tinh, un poisson démon qui vivait depuis plusieurs centaines d’année dans les mers de l’est, et qui terrorisait et tuait les marins qui s’aventuraient dans son golf, engloutissant jusqu’aux navires les plus gros. Il avait un corps de 50 pieds de long, les pattes comme un mille pattes et une queue qui s’élevait au-dessus des vagues telle une voile.

Le renard à 9 queues

Hồ ly tinh le renard à neuf queues

Le deuxième a été Hồ Ly Tinh. Le renard à neuf queues, connu aussi en Chine sous le nom de Jiu Wei Hu, en Corée en tant que Kumiho et au Japon kyūbiko ou kyūbikori. Les renards à neuf queues seraient venus d’Inde en traversant le Tibet pour atteindre la Chine à l’époque de la dynastie Qin (-221 / -207 AEC) dont ils auraient provoqué la chute, pour atteindre ensuite la Corée. Au 8ème siècle, un érudit Japonais en voyage en Corée en aurait ramené un à son insu lors de son retour en 768, provoquant aussitôt sur l’archipel des troubles politiques.

Le démon arbre

Xuong Cuong

Le troisième combat de Lạc Long Quân eu lieu à Phong Châu dans l’actuelle région de Sơn Tây, située à l’ouest de Hanoï. Le démon Mộc Tinh avait trouvé refuge dans un arbre géant millénaire mort après une énorme tempête. Cet arbre majestueux de son vivant était appelé Chiên đàn. Il était si haut que sa cime se confondai avec les nuages, ses branches et ses feuilles luxuriantes couvraient une superficie de terre indescriptiblement grande. Il était célèbre et sacré, de son vivant personne n’osait s’apporcher de lui.

La légende du Prince Lạc Long Quân et de la Princesse Âu Cơ

Le Prince Lạc Long Quân était non seulement beau, mais aussi très fort et courageux. A sa majorité, son père lui céda le trône. Il connut beaucoup d’aventure et de combats, car en ces temps-là, les démons étaient très nombreux.

Lac Long Quan

Après avoir vaincu les démons les plus terribles, et jugeant que le pays vivait désormais dans la quiétude, il décida de rejoindre le palais de sa mère au Royaume des Eaux.

Quelques temps après, le Royaume a été envahi par les armées du souverain du Nord, C’était un homme autoritaire et méchant. Le peuple, ne pouvant plus supporter la méchanceté de ce souverain, fini par implorer le secours de Lạc Long Quân et celui-ci accouru sur le champ, répondant à l’appel de son peuple.

Sur le chemin, il rencontra la plus belle et la plus charmante des Princesses. Ce n’était autre que la Princesse Âu Cơ, la fille du tyrannique envahisseur. Le coup de foudre fut immédiat et réciproque, comme s’ils étaient nés pour s’aimer. Âu Cơ demanda à son Prince de l’aider à fuir la tyrannie de son père.

Lac Long Quan

Le Héros accepta et emmena sa Princesse dans la forteresse des montagnes que jadis les habitants lui avaient construite pour lutter contre les démons. Furieux, le souverain envoya ses troupes à leur poursuite, mais Lạc Long Quân les écrasa victorieusement. Epouvanté à son tour, le souverain décida de retourner dans ses terres du Nord.

Les deux amoureux vécurent de grands moments de bonheur. Si bien qu’un jour, la Princesse accoucha, mais non pas d’un fils que l’on attendait, mais d’un sac de peau contenant 100 œufs, qui étant éclos, produisirent autant de Princes, au bout de 6 jours ils étaient déjà de beaux garçons qui ont grandi rapidement pour devenir des jeunes hommes aussi forts qu’intelligents.

Lac Long Quan, Au Co et leurs 100 enfants

Une postérité aussi nombreuse était embarrassante, et pouvait causer de grands maux. Le Roi Lạc Long Quân était envahi de la nostalgie de son pays des Eaux ce que la Reine Au Co avait déjà compris. Ils décidèrent qu’ils devaient se séparer. Le Roi se retira au Royaume des Eaux avec 50 de ses enfants, laissant les 50 autres à la Reine qui se retira dans les montagnes. Ils prirent alors des noms conformes aux lieux ou l’un et l’autre s’étaient établis. Il se fit appeler Thûi Tinh et elle se nomma San Tinh.

Les 50 Princes qui avaient suivi le Roi devinrent les ancêtres des Kinhs, ou Viets. Les 50 Princes partis avec leur mère dans les montagnes devinrent les ancêtres de tous les peuples qui vivent de nos jours dans ces lieux de montagnes et de hauts plateaux. L’ainé, Hi Wong, parti avec son père, a été proclamé roi sous le nom de Hung et le fondateur de la 1ère dynastie, il a bâti sa capitale à Phong Chau. Il prit la direction du Royaume. Ses descendants en droite ligne, lui succédèrent jusqu’à la dix-huitième génération.