Du Văn Lang à la première invasion Chinoise

Comme nous l’avons vu lors du chapitre précédent, le premier grand personnage de l’Histoire du Viêt Nam est Lộc Tục qui se proclame Kinh Dương Vương, Roi du Xích Quỷ vers -2879 AEC. Cette région était jusqu’à lors “la province du sud” du royaume de Đế Minh, la quatrième génération de la lignée de Shennong (Thần Nông). Il est considéré comme le fondateur du 1er état du Viêt Nam. Après 87 ans de règne, il laisse le trône à son fils Lạc Long Quân qui règnera pendant 300 ans. Lạc Long Quân est considéré comme le Père des peuples du Viêt Nam. Marié à la Prncesse Âu Cơ, ils eurent 100 enfants. L’ainé, Hi Wong accède au pouvoir en -2525 AEC. Il prend le nom de Hùng Vương, le roi brave. Si Kinh Dương Vương est le premier roi des Viêt, le premier Hùng Vương, Hi Wong, ou Hùng Lân, est le fondateur de la dynastie  Hồng Bàng, également connue sous le nom de dynastie Lạc, première dynastie à régner sur le Viêt Nam, règne qui s’étalera sur plus de 2000 ans et 18 dynasties. Jusqu’en -258 AEC.

L’Histoire écrite du Vietnam ne commence qu’en -258 AEC avec la fondation du royaume Âu LạcL’histoire du Văn Lang, des rois Hùng et de la Dynastie Hồng Bàng plus connue comme la Dynastie Lac, provient de la transmission orale, des contes et des légendes

L'histoire du Văn Lang

L’histoire du Văn Lang est indissociable de l’histoire de la dynastie Hồng Bàng. En -2525 AEC le fils ainé de Lạc Long Quân, Hi Wong, prend la succession au trône du Xích Quỷ. Il devient Hùng Lân et prend le nom de “Hùng Quốc Vương”. Il rebaptise le pays  Văn Lang et transfert la capitale à Phong Châu, dans la région actuelle de Phú Thọ. Le pays est entouré à l’est par la mer de Chine Méridionale, à l’ouest par le Ba Thục, l’actuel Sichuan, au nord par le lac Dongting (Hunan) et au sud par le Champā.

La chronologie des premières dynasties est assez imprécise et n’est qu’un reflet des mythes et des légendes. A partir de la 6ème dynastie env. -1750 AEC quelques informations permettent d’en connaitre un peu plus, notamment grace à la littérature Chinoise.

Le Hồng Bàng initial couvre 4 dynasties, de -2879 AEC à -1913 AEC.

La première dynastie des rois Hùng est celle de Lộc Tục qui prendra pour titre, Kinh Dương Vương, il en sera l’unique roi. Lộc Tục serait né en -2919 AEC et aurait régné de -2879 AEC à -2794.  Dans certaines versions, il confie le trône à son fils Lạc Long Quân de son vivant. D’ailleurs dans certains mythes sur les combats de Lạc Long Quân contre les démons, celui-ci fait appel à son père pour l’aider.

La seconde dynastie est celle de Sùng Lãm, qui a pris le nom de Lạc Long Quân. Il prend le titre de Hùng Hiền Vương. Il serait né en -2825 AEC et aurait régné de -2793 AEC à – 2525 AEC. Il aurait donc vécu 300 ans.

La troisième dynastie est celle de Hùng Lân(Hi Wong), le fils ainé de Lạc Long Quân et Âu Cơ qui prend le titre de Hùng Quốc Vương. Il n’y a pas de date pour la naissance de Hùng Lân. Il accède au trône en -2525 AEC, change le nom du pays en Văn Lang. La troisième dynastie s’étale de -2525 AEC à -2253 AEC

La quatrième dynastie est celle de Hùng Bửu Lang sous le titre de Hùng Hoa Vương, elle s’étale de -2254 AEC à -1912 AEC.

Les premières preuves des connaissances du calendrier lunaire remontent à cette époque. Des lignes parallèles retrouvées gravées sur des outils en pierre utilisés comme moyen de comptage impliquant le calendrier lunaire. Ces outils sont datés entre -2200 AEC et -2000 AEC

Xích Quỷ - Văn Lang

Le Hồng Bàng moyen couvre 7 dynasties de vers -1912 AEC à -1055 AEC

  • La 5ème dynastie (-1971 AEC / -1771 AEC : débute avec Bảo Lang né vers -2030 AEC. Les rois règnent sous le titre de Hùng Huy Vương. titre de Hùng Chiêu Vương.
  • La 6ème dynastie (-1771 AEC / -1690 AEC) :  débute avec Long Tiên Lang né vers -1740 AEC. 2 rois règnent sous le titre de Hùng Hồn Vương.

.

Su tich Banh Chung Banh Day
Le gâteau de riz gluant
Gateau de riz gluant

La légende du gâteau de riz gluant. Le bánh chung et le bánh dày font partis des mets traditionnellement servis à la fête du Têt. Découvrez comment est né ce plat typique du Viêt Nam.

  • La 7ème dynastie (-1690 AEC / -1490 AEC) : débute avec Quốc Lang né vers -1702 AEC. 5 rois règnent sous le titre de Hùng Chiêu Vương.
Su tich dua hau
La légende de la pastèque
La légende la pastèque

La légende de l’ile aux pastèques. Découvrez la légende qui a fait de ce fruit un incontournable des étals du Viêt Nam et un met indispensable de la fête du Têt.

  • La 8ème dynastie (-1435 AEC / -1335 AEC) : débute avec Thừa Vân Lang né vers -1466 AEC. 5 rois règnent sous le titre de Hùng Vĩ Vương.
  • Vers -1500 AEC les habitants vivants près des côtes développent une société agricole sophistiquée.
  • La 9ème dynastie (-1336 AEC / -1256 AEC) : débute avec Chân Nhân Lang né vers -1381 AEC. 3 rois règnent sous le titre de de Hùng Định Vương.
  • La 10ème dynastie (-1257 AEC / -1167 AEC) : débute avec Hoàng Long Lang né vers -1294 AEC. 3 rois règnent sous le titre de de Hùng Uy Vương.
  • La 11ème dynastie (-1168 AEC / -1061 AEC) : débute avec Hưng Đức Lang né vers -1218 AEC. 4 rois règnent sous le titre de de Hùng Trinh Vương.

Le Hồng Bàng final couvre 7 dynasties, de vers -1054 AEC à -258 AEC

  • La 12ème dynastie (-1062 AEC / -966 AEC) : débute avec Đức Hiền Lang né vers -1114 AEC. 3 rois règnent sous le titre de Hùng Vũ Vương.
  • La 13ème dynastie (-967 AEC / -862 AEC) : débute avec Tuấn Lang né vers -990 AEC. 5 rois règnent sous le titre de Hùng Việt Vương.
  • La 14ème dynastie (-863 AEC / -779 AEC) : débute avec Viên Lang né vers -905 AEC. 4 rois règnent sous le titre de Hùng Anh Vương.
  • La 15ème dynastie (-780 EC /-686 AEC) : débute avec Chiêu Lang né vers -745 AEC. 3 rois règnent sous le titre de Hùng Triệu Vương.
  • La 16ème dynastie (-687 AEC /-595 AEC) : débute avec Đúc Quân Lang né vers -740 AEC. 3 rois règnent sous le titre de Hùng Tạo Vương.
  • La 17ème dynastie (-596 AEC / -336 AEC) : débute avec Bảo Quang Lang né vers -605 AEC. 4 rois règnent sous le titre de Hùng Nghi Vương.
    Au 6ème siècle AEC, la culture du riz connait une importante évolution avec une élaboration plus complexe des canaux et le début de la construction de digues.
  • La 18ème dynastie (-337 AEC / -258 AEC) : débute avec Huệ Lang né vers -350 AEC. 3 rois règnent sous le titre de Hùng Duệ Vương.

    Au cours de cette dynastie les armées du Văn Lang vont conquérir ce que sont aujourd’hui les provinces de Nghệ An et Hà Tĩnh. Un peuple rival proto-cham, vivant dans l’actuel Quảng Bình, voyant d’un mauvais oeil cette annexion rentre en guerre contre le Văn Lang. Mais les forces Hùng ont finalement le dessus et annexe aussi ces territoires.

    Le dernier roi Hùng de la 18ème dynastie Hồng Bàng avait deux filles, Tiên Dung (rebelle et aventurière qui refusait le mariage) et Ngọc Hoa, douce et d’une extraordinaire beauté, (souvent appelé Mỵ Nương, titre utilisé à l’époque des rois Hùng qui pourrait signifier “fille de roi”). Il annonça que Ngọc Hoa épouserait l’homme qui se montrerait le plus valeureux.

Sơn Tinh et Thủy Tinh
Génie de la montagne et génie des eaux

Sơn Tinh et Thủy Tinh

Pour expliquer les phénomènes naturels, les Vietnamiens ont souvent recours aux légendes. Découvrez ici la raison qui font que des ouragans et des pluies torrentielles viennent frapper es côtes du Vietnam tous les ans.

La chute de la dynastie Hồng Bàng et la fin du Văn Lang

Le royaume d'Au Lac

Thục Vương était le roi du royaume voisin du nord, le Nam Cương ( Âu Việt ) , Il aurait demandé la main de l’une des filles du dernier roi Hùng, mais ce serait fait rejeter. Depuis lors il n’aurait eu de cesse que de se venger en conquérant le Văn Lang et en mettant fin à la dynastie Hồng Bàng. Mais Hùng Vương repoussait inlassablement ses attaques. Un jour qu’on lui annonçait l’arrivée des troupes de Thục Vương, il répondit sur un ton moqueur “Mais pourquoi s’entête-t ‘il ? N’a-t ‘il pas encore compris que j’étais protégé par les dieux ? Et le roi Hùng continua son festin de sorte qu’ils étaient tous enivré quand les troupes de Thục Vương, dirigées par son neveu Thục Phán tentèrent d’envahir une nouvelle fois le Văn Lang. Elles ne trouvèrent aucune résistance et le pays fut conquis. Cela sonna la fin de 2 millénaires de dynastie Hồng Bàng.

An Dương Vương et le royaume d'Âu Lạc

Différentes versions existent sur la façon dont a été conquis le Văn Lang. Selon les légendes, Thục Phán, après avoir vaincu le dernier roi Hùng en -258 AEC, aurait été nommé roi sous le titre de An Dương Vương en -257 AEC, et aurait régné pendant 50 ans jusqu’en -208 AEC. C’est le premier personnage à être cité dans les textes historiques bien que ce qui se passera pendant son règne se s’obtient encore beaucoup des légendes. Il unira son pays, le Nam Cương qui est le pays des Âu Việt avec le Văn Lang qui est le pays des Lạc Việt pour former le Âu Lạc. Thục Phán stabilisa rapidement l’armée et garda à leurs places les chefs de régions de l’ancien état du Văn Lang. Il sut se faire aimer et respecter de tous les peuples et fut reconnu par tous comme le roi légitime du nouveau pays.

À peine arrivé au pouvoir, An Dương Vương doit faire face aux ambitions de la dynastie Qin. Après de nombreuses batailles, Tần Thủy Hoàng réussi à unir 6 pays et est décidé à conquérir les états du sud, le Bách Việt. Le royaume d’Âu Lạc est à l’est du Bách Việt. L’armée d’invasion de la dynastie Qin, dirigée par Đồ Thư  a capturé de nombreuses terres Bách Việt et en pénétrant plus dans les territoires nord-est d’Âu Lạc, la dynastie Qin se retrouve face à la longue résistance menée par Thục Phán. Pendant près d’une dizaine d’année les troupes de la dynastie Qin essuie défaite sur défaite. Thục Phán, toujours sur la ligne de front est vénéré par ses généraux et le peuple d’Âu Lạc. L’armée Qin finit par s’enliser et tomber dans une grave pénurie de ravitaillement. Elle ne plus ni avancer, ni reculer. L’armée d’An Dương Vương lance une grande offensive qui va anéantir les troupes Qin et provoquer la mort de Đồ Thư . L’armée Qin est alors en pleine débâcle et de nombreux soldats périssent dans leurs tentatives de fuite. Cela entrainera les prémices de la chute de la dynastie Qin. C’est après cette victoire qu’An Dương Vương aurait entrepris la construction de la citadelle de Cổ Loa.

An Dương Vương transféra la capitale à Cổ Loa et y construisit, avec l’aide d’un des anciens dirigeants du Văn Lang, Cao Lo, une citadelle,”Thành Cổ Loa”.
An Dương Vương, afin de renforcer la défense militaire, enjoint son armée et le peuple à bâtir une immense citadelle équipée de nombreuses armes redoutables, dont la fameuse arbalète de Cổ Loa, capable de tirer plusieurs flèches en même temps. Ses troupes furent entrainées sans relâche à son maniement, et l’ensemble des archets d’Âu Lạc devint réputé comme invincibles comparés aux cavaliers de la dynastie Qin.

La citadelle de Cổ Loa
Un roi, une tortue et un coq.

Bạch Kê Tinh - Le démon coq

Chaque jour, An Dương Vương bâtissait sa citadelle, mais toutes les nuits la terre tremblait et les murs s’écroulaient. Un jour un génie lui apparut pour lui révéler la présence d’un démon millénaire qui vivait sur la colline.
Découvrez comment An Dương Vương, aidé de Kim Qui, combatit et vaincu Bạch Kê.

Cổ Loa est situé à la pointe intérieure du triangle du delta du fleuve rouge. De nombreuses rivières, navigables à l’époque, en faisait le cœur d’un ensemble de voies de navigation pour le commerce et permis à An Dương Vương de développer une marine marchande et militaire. Le déplacement de la capitale de Phong Châu à Cổ Loa, c’est à dire d’un milieu semi montagneux vers les plaines alluviales, entraîne une avancée importante dans les domaines sociaux et économiques, et dans les échanges humains. Une plaine densément peuplée vivant de pèche, d’agriculture et d’artisanat. Des progrès significatifs dans la culture du riz. Cette relocalisation représente le développement de la culture Đông Sơn.
Les plaines sont des terrains mous et à l’époque il n’y avait pas de briques de terres cuites. Les murs de la citadelle étaient construits juste de terre ce qui peut expliquer qu’ils se soient plusieurs fois effondrés.

La fondation d'un nouveau royaume

Après l’annexation des terres du sud, l’empire chinois de la dynastie Qin fonde trois nouvelles commanderies, Nánhǎi, Guìlín et Xiàng. Rén Xiāo est nommé gouverneur du Nánhǎi, qui est lui-même divisé en 4 métropoles, Bóluó, Lóngchuān, Pānyú et Jiēyáng. Zhào Tuó est nommé “Lord-maire” de Lóngchuān. Zhào Tuó prône une politique de paix en ancourageant les mariages entre les migrants chinois et les autochtones qui sont des peuples Viêts dans le sens large du terme.

Il n’y a pas de détails sur comment Zhào Tuó en est venu à prendre le contrôle du royaume d’Âu Lạc, mais à la suite de guerres centrales, la dynastie Qin s’affaibli. Rén Xiāo tombe malade et confie à Zhào Tuó, avant sa mort que, protégées par les “Cinq arêtes'”, les 3 commanderies avaient le potentiel de devenir indépendantes. A la chute de la dynastie Qin, Zhào Tuó fait assassiner les fonctionnaires nommés par la dynastie Qin et commence une guerre pour annexer les deux autres commanderies.

Mỵ Châu et Trọng Thủy
L'arbalète d'or

La trahison de MyChau

Zhào Tuó, à force d’échec dans ses tentatives de conquête du Âu Lạc, décide d’envoyer son fils Trọng Thủy découvrir les raisons de tous ses échecs malgré sa supériorité en nombre et en force. Une arbalète dont la gâche est un ongle de la tortue d’or, le génie Kim Qui.

Entre temps, la dynastie Han prend le pouvoir, mais Zhào Tuó continue son mouvement d’indépendance en fondant le royaume de Nanyue “Nam Viêt”, avec pour capitale Pānyú. Il se proclame Nam Việt Vũ Vương, le «Roi Martial de Nanyue». Appelé en vietnamien Triệu Đà, il deviendra le fondateur de la dynastie Triệu pour les Viêts. Il sera lui aussi, comme An Dương Vương, aimé et respecté par le peuple. Pendant quelques années il tient tête aux Hans, mais fini par reconnaitre l’autorité Han et le Nanyue devient un territoire vassal de la dynastie Han. Puis à la suite de pression trop forte de la chine, il repousse les armées Han et reprend son indépendance. A sa mort, les disputes entre ses héritiers provoquent des mouvements de rebellion parmi le peuple et des ressortissants chinois se retrouvent victimes des soulèvements. La dynastie Han prend alors l’excuse de vouloir rétablir le calme et la sécurité de ses ressortissants pour envahir le pays et assoir une autorité totale. En -111 AEC  Nanyue devient un territoire annexé et ainsi commence mille ans de domination chinoise sur le peuple Viêt.